Les outils du web 2.0 pour le formateur

Technologies et avancées des moyens de diffusion de l’information

Les outils du web 2.0 pour le formateur

Les différentes formes d’enseignement en ligne et la multitude des cours mis en ligne a modifié l’interface de l’apprentissage guidé pour les étudiants et les enseignants grâce au web 2.0. La décision d’utiliser ces outils restent naturels pour certains et un frein pour d’autres.

Les outils du web 2.0 pour formateur

Le « Web 2.0 », quelquefois appelé web participatif (d’après wiki) englobe la collaboration et l’interactivité (sociabilité). Le Web 2.0 ne fait pas référence à une version particulière du Web, mais plutôt à une série d’améliorations technologiques (qui comprend les réseaux sociaux, les blogs, les wikis, des applications web exécutables depuis un navigateur). Ces technologies apportent une animation ou interaction utilisateur que le web ne proposait pas auparavant.

Ce que les outils web 2.0 englobent

Les résultats de l’enquête démontrent que les outils Web 2.0 peuvent avoir différents usages pédagogiques. Certains enseignants considèrent :

  •  ces outils Web 2.0 sont comme des supports d’enseignement qui facilitent l’apprentissage des étudiants et aident à maintenir l’intérêt de ces derniers ;
  •  ces outils facilitant la gestion du cours et le travail du formateur ;
  •  aucunement l’utilisation pédagogique des outils Web 2.0 pour diverses raisons que nous verrons plus loin….

L’apport des outils web 2.0

La toile est devenue plus dynamique et interconnectée. Le « partage d’information est facile et pratique. L’expansion des sites entrainent un développement de fonctionnalités, renforçant par la même occasion les technologies existantes.

Le formateur ne devient pas meilleur mais les outils vont faciliter et améliorer certaines tâches pédagogiques dans son travail. La technologie et l’éducation deviennent de plus en plus inséparables et presque tous les enseignants apprennent à se familiariser et à utiliser la technologie.

Mais encore ?

Un bon ensemble d’outils s’appuie sur la gestion de la classe, la collaboration avec les étudiants, l’évaluation des étudiants, des idées pour du brainstorming, les cartographies mentales, la planification et bien d’autres choses.

Je cite : useoftechnology qui dit d’ans un article : « La technologie responsabilise les enseignants et les étudiants, elle favorise l’apprentissage individuel parmi les étudiants et aide également les enseignants à effectuer des recherches approfondies sur différents sujets éducatifs. »

 

Quelques freins pour les Formateurs

Autant certains utilisent et s’approprient sur le plan personnel ou professionnel ces technologies, certains ne les utilisent absolument pas. N’y voyez pas qu’un manque d’intérêt ou de curiosité ; mais pour  certains il existe des freins réels :

  • Manque de créativité dans les cours : ce paramètre est complexe, car si les technologies du web ne sont pas assez attrayantes pour certains formateurs, c’est vraiment dommage. Pire encore si les cours ne sont jamais remis en question indépendamment de l’apport du web.
  • Manque de temps, d’énergie : Le centre de formation ne dispose pas de structure adaptée à l’émergence de ces technologies, le formateur (dispose peut être d’un appareil) est confronté aux participants qui doivent investir sur du matériel personnel. L’énergie du formateur pour essayer de trouver un palliatif demande de l’énergie et du temps.
  • La matière enseignée ne se prête pas facilement aux outils Web 2.0. Ils ne perçoivent pas l’intérêt et l’utilité pédagogique de l’intégration de tels outils dans leur enseignement. C’est donc parfois la pertinence de ces outils qui est remise en question.
  • La diversité de ces outils et la variation importante dans les niveaux d’utilisation d’un outil à un autre créent des freins. La variété des outils présente de bons potentiels « mais il faudrait trouver un outil utile » et pratique pour l’apprentissage des étudiants ou apprenants.
  • Un gros frein existe entre son temps de formation à dispenser d’un côté et la connaissance de l’informatique qu’il faut déployer d’un autre côté (l’appropriation de l’apprentissage de l’outil).

Le temps est un élément essentiel.

Quelques freins aux technologies du web 2.0

Dépendance du réseau : L’avantage de l’application en ligne (qui en est en même temps le principal défaut en cas de panne du réseau…), est qu’elle nécessite un accès à internet qui doit être disponible.

Dépendance technique du web 2.0 pour certains formateurs

  • Quel que soit le logiciel utilisé (traitement de textes par exemple), il faut l’installer, le configurer, le mettre à jour, ce qui n’est pas toujours à la portée de :
    • l’utilisateur parce qu’il n’a pas les connaissances techniques suffisantes pour le faire ou n’y est pas autorisé par l’administrateur,
    • du formateur, incapable alors d’aider ses étudiants en cas de problème informatique (et d’absence de l’administrateur).

Comment choisir des outils web 2.0 et se décider ?

Quoi choisir comme outil web 2.0 ?

Internet fournit aux formateurs énormément d’outils et d’aides en ligne pour mieux exercer leur métier.

Outre les classiques professionnels que tout formateur consulte avant de concevoir toute formation, il existe plusieurs outils d’aide à la conception des cours. L’interactivité et le suivi de formation ne sont pas négligés dans les outils.

Comment se décider aux nombreux outils web 2.0 ?

Il faut soit :

  • En essayer quelques-uns
  • Repérer sur la toile des articles où des blogueurs ont fait un tri pour vous. Voir les liens source au bas de l’article. Les tester c’est quand même se rendre compte des services fournis. Le formateur est mieux placé pour savoir ce qui lui convient comme outil de travail.

Outil web 2.0, commençons par l’essentiel :

 

Ouvrir un blog et/ou un site de réseautage éducatif, c’est un 1er pas important, c’est être en relation avec ses apprenants et favoriser une manière facile de connecter vos élèves pour qu’ils puissent collaborer, s’organiser et accéder en toute sécurité aux contenus (devoirs, notes, etc.)

Opter pour du visuel : Créer des contenus interactifs, exploiter des sites de ressources donnant accès à des vidéos, à la création d’images ou vidéos interactives, des tutoriaux, travailler avec les tableaux blancs, par exemple.

  • Ajouter et produire du contenu : texte, quiz, présentations, vidéo, audio, des flux RSS, etc.
  • Intégrer des outils de partage et de publication. A la création d’un contenu, associer de la communication, partager. Il existe des outils gratuits et faciles à utiliser, même pour les novices en technologie. Favoriser la co-création de la part des apprenants.

Faites attention : Sur Internet, le code de la propriété intellectuelle s’applique aussi. Il faut donc veiller à respecter les droits relatifs aux contenus audio, vidéo, écrits qui sont réutilisés pour une reproduction sur un site, un blog personnel ou dans le cadre d’un travail scolaire. Ces précautions sont des réflexes à acquérir pour réaliser des emprunts en toute légalité. C’est de l’internet responsable. Les Formateurs doivent le communiquer aux apprenants (réf. site eduscol, voire sources)

En gros, à défaut d’autorisation de l’auteur ou à défaut de mentions légales sur le site internet, vous pourrez faire un lien simple pointant vers la page d’accueil du site intégrant le contenu ou vers le contenu souhaité (avec indication de l’adresse URL du site lié et mention du nom de l’auteur du contenu, sauf stipulation contraire de sa part)  
  • Pensez à sauvegarder parallèlement sur des clés USB ou des disques : S’il existe de nombreux supports permettant de mettre ses fichiers à l’abri, tous ont leurs qualités et leurs défauts. Il faut donc apporter le plus grand soin à la conservation de ces données, et pour cela adopter de bonnes habitudes. Le disque dur est le support de stockage le plus utilisé pour la sauvegarde et l’archivage des données personnelles (photos, films, musique, fichiers professionnels…). Les Clés USB: restent idéales pour transporter des données.
  • Se munir de sa trousse numérique

La trousse du formateur 2.0

un exemple de trousse numérique

Des accessoires de travail du formateur, mais aussi pour n’importe quel autre utilisateur.

La trousse numérique pour ma part, peut contenir des accessoires : des utilitaires et des applications de base nous permettant d’accomplir des petites tâches de fonctionnement utile avant d’exercer notre fonction.

Ce sont des utilitaires ou petits programmes pour :

  • Envoyer des gros fichiers (WeTransfer) ;
  • Créer un fichier pdf ou convertir un fichier de format doc vers un format pdf,
  • Compresser des fichiers,
  • Nettoyez des vidéos : ainsi pas de surprises pendant vos démos
  • Installez un antivirus : un gratuit pour commencer (comme McAfee Safe Connect, certains payants ne sont pas chers (n’hésitez pas à mettre la main à la poche pour la sécurité de votre travail)
  • Synchroniser vos fichiers par des sauvegardes de votre ordinateur vers votre clé USB ou vers votre disque (SyncBackSE) un très bon utilitaire, je m’en sers personnellement)
  • Nettoyez les programmes indésirables : Adwcleaner détecte et élimine les programmes indésirables.  Des messages étranges sortis de nulle part ? Votre page d’accueil de navigateur a changé sans votre autorisation ? installez-le…
  • etc.

Par quel outil web 2.0 commencer ?

Le web 2.0 est un domaine très vaste et forcément, il y en a qui sont accessibles à un public n’ayant pas de connaissances poussées en informatique ; en outre, beaucoup sont axés sur la notion d’échange.

Tout dépend de l’objectif de chacun. L’utilisation de ces nouveaux outils implique une nouvelle approche.

La toile regorge de liste d’outils tels :

Les outils TICE

Dans mon prochain article, je m’étendrai sur les outils avec « la mallette web 2.0 du formateur ».

Je ne vais pas réinventer la roue, mais quelques choix d’outils pourront être pertinents pour certains.

Source :

Internet responsable : « Les précautions à prendre »

(http://eduscol.education.fr/internet-responsable/se-documenter-publier/reutiliser-des-contenus-produits-par-des-tiers/les-precautions-a-prendre.html)

https://www.profildinfo.fr/doc_num.php?explnum_id=11123

Laissez un Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *